Journée de visite autour de Le Corbusier en Gironde

Dans cadre du club des abonnés Sud Ouest, une vingtaine d’abonnés sont partis à la rencontre de l’architecte Le Corbusier et de ses réalisations en Gironde, ce samedi 30 mai, avec Caroline Mazel.

Le cinquantenaire de la disparition de l’architecte a été l’occasion de revenir sur les réalisations que l’architecte a livrées en Gironde. Pendant plus de 40 ans, Le Corbusier a travaillé au développement d’un homme nouveau pour l’avènement d’une ville moderne. Face au manque chronique de logements, il a cherché a apporté des réponses universelles où la standardisation et la production en série étaient prépondérantes.

Gérard Lallemant (2)

C’est au siège du journal Sud Ouest que les abonnés se sont d’abord retrouvés, pour assister à une conférence de Caroline Mazel afin de revenir sur l’œuvre de Le Corbusier et de mettre en lumière son apport considérable à l’habitat contemporain.

Ils se sont ensuite rendus à Lège Cap Ferret où, à la demande de l’industriel Henry Frugès, Le Corbusier a réalisé en 1924 une petite cité ouvrière sur les grands principes de l’architecture et de l’urbanisme modernes.

Gérard Lallemant (12)

Après un déjeuner convivial, la promenade s’est poursuivie à Pessac où un « laboratoire » de l’Habitat Bon Marché a été développé pour tester des principes de standardisation, des techniques, de nouvelles formes bâties et une architecture moderne qui, bien en avance sur son temps va susciter de vives émotions. La visite intérieure des maisons a permis a chacun de faire l’expérience de l’espace en se re situant dans le contexte de l’époque. La rencontre avec les habitants a donné l’occasion d’aborder les questions de réhabilitation et d’actualisation de ce patrimoine du XXème siècle. Sachant que ce site, la cité Frugès de Pessac, concourt pour être classé en 2016 au titre du Patrimoine Mondial de l’Unesco.

© G. Lallemant / Le Corbusier