Médiarchi à Quimper

Chers auditeurs,
La médiathèque de Quimper Bretagne occidentale a initié depuis 2013 un cycle de conférences autour de l’architecture contemporaine auquel vous avez participé avec intérêt et assiduité, en témoigne votre présence, toujours plus nombreuse au cours des années.
En s’inscrivant sur le temps long, elle a montré son engagement, en tant qu’établissement de lecture publique, à participer à construire la culture architecturale de chacun de vous, considérant la bibliothèque non comme un simple lieu de lecture mais aussi de sociabilité, de savoirs et de culture. En me sollicitant, elle a assumé qu’un regard singulier soit porté sur la fabrication de notre cadre bâti, au-delà des poncifs qui nourrissent la démagogie. Je tiens à saluer et remercier l’implication de son équipe en faveur d’une pensée critique plus ancrée.
La crise du Covid 19 que nous traversons depuis le printemps ne nous a pas permis d’animer les dernières conférences ni de conclure le projet d’Education Artistique et Culturelle co-encadré avec l’école Pauline Kergomard, le collège Max Jacob, le CAUE du Finistère et les services des espaces verts de la ville. Je le regrette mais ne doute pas du fait que l’équipe d’enseignants ainsi que les architectes, techniciens, bibliothécaires, … ont su faire fructifier cette expérience et le savoir acquis par les élèves et collégiens.
Le contexte sanitaire incertain à courte échéance auquel s’ajoute la densité de mes activités nous ont décidé à ne pas re programmer de conférences pour cette prochaine saison.
Vos liens avec l’architecture sont désormais tissés et je sais que vous saurais regarder autrement votre environnement.
Rester vigilants sur sa qualité… tellement il induit, vous le savez, nos relations sociales.
Si sa finalité est l’utilité publique, elle doit rester un acte créatif qui dépasse les questions d’esthétique pour nous affranchir et nous transcender.
Sachez que j’ai apprécié de découvrir la Bretagne, quelles que soient les couleurs de son ciel (!!!) et ses habitants, si attachants.
Portez-vous bien. A bientôt ici ou là…
Caroline Mazel